Published On: Fri, Jun 14th, 2019

"Maji ya amani", un projet pour réduire les conflits intercommunautaires à Luberizi, au Sud-Kivu (Léon Baroani)

Booking.com

Plus de 300 personnes issues de toutes les communautés locales sont engagées dans la lutte pour la réduction des conflits intercommunautaires à Luberizi, dans la plaine de la Ruzizi, en territoire d’Uvira. Les travaux de ce projet ont été lancés le weekend dernier à Tenge Tenge, à Luberizi même, avec le financement du ministère néerlandais des Affaires étrangères, a affirmé Léon Baroani, chef de programme de Search for Common Ground.


Radio Okapi

Comments are closed.